Shlian

Matthew Shlian est un artiste du pliage dont les constructions géométriques sont tout bonnement vertigineuses ! Ses œuvres creusent les rapports entre l’art et les sciences, qu’il exploite notamment dans son enseignement à l’université du Michigan. Dans la vidéo ci-dessous, il évoque aussi une commande pour le label musical Ghostly qui a pris forme en septembre 2012.

shlian pleatsphex shlianghost pleat matthew shlian

Voici une traduction française :

Les autres sont pareils, mais avec un schéma de pliage légèrement différent.

Je travaille pour Ghostly en ce moment. Ils font des œuvres d’art en édition limitée. J’écoute la musique qu’ils produisent et cela parle d’erreurs et de faux-pas… de ce qui arrive quand on essaye de faire quelque chose et que quelque chose d’autre se produit sans qu’on s’y attende.

Je prends ces modèles 3D et j’en extrais plusieurs morceaux. C’est un peu comme s’ils étaient découpés avec un hachoir à œufs !

Puis je les transfère sur du papier et je les redessine pour créer des modèles plats qui puissent être reconstruits. Cela crée la même illusion mais c’est beaucoup plus plat et plus condensé.

Je pense qu’il y a aujourd’hui plein d’échanges entre l’art et les sciences. Les étudiants en art ne le savent pas et les scientifiques ne savent pas que les artistes peuvent les aider à comprendre tout ça. C’est une dynamique très intéressante et c’est excitant d’en faire partie.

Je travaillais avec des gens en biologie et j’observais le mauvais dépliement des protéines et la façon dont les virus s’étendent et s’effondrent quand ils cherchent à s’installer. Cela n’y ressemble pas du tout structurellement, mais c’était mon point de départ pour voir comment  une structure peut se développer et occuper l’espace autour d’elle. C’était initialement un prototype mais j’ai fini par le faire à grande échelle.

On a juste besoin d’un peu de colle… Parfois j’utilise une pince à épiler pour que ces petites pièces tiennent. Et voilà !

Source : étapes